Actualités

Comment accélérer le marché de la Rénovation Energétique ?

France Stratégie, laboratoire d’idées public, organisme de réflexion, d’expertise et de concertation placé auprès du Premier Ministre, vient de publier un document de travail « Comment accélérer la rénovation énergétique des logements » qui bouleverse les idées reçues pour accroître « enfin » l’investissement dans la rénovation énergétique des logements du parc privé.

Vincent Aussilloux et Adam Baïz, deux experts de France Stratégie, propose en effet une nouvelle approche, un dispositif incitatif pour que l’effort financier de l’Etat se traduise effectivement par une vraie accélération du rythme des rénovations.

Le projet : structurer le marché de la rénovation en le confiant à des « opérateurs ensembliers » qui seraient à la fois maîtres d’œuvre et financeurs de la rénovation.

Sélectionnés par la puissance publique (État ou collectivités territoriales) suivant un cahier des charges rigoureux ces opérateurs pourraient aussi bien émaner d’entreprises privées que de sociétés d’économie mixte ou de tiers-financement.

Un ménage souhaitant la rénovation thermique de son logement pourrait s’adresser aux ensembliers via une interface numérique et téléphonique unique de mise en relation.

L’idée avancée par les experts de France Stratégie d’un dispositif qui s’apparente à un guichet unique de la rénovation est originale.

L’Etat souhaite faire de la rénovation une priorité de la reprise économique

Le déploiement du dispositif MaRrimeRénov’ à destination de tous les publics, occupants et bailleurs, en habitat individuel et en copropriété, personnes modestes ou non.  La mise en place de FAIRE, le « service public » d’information et de conseil sur la rénovation énergétique de l’habitat, un nouveau DPE juridiquement opposable en 2021, un RGE plus efficace pour accompagner la rénovation énergétique des logements.

Pour tous les professionnels et tous les acteurs du bâtiment et de l’immobilier, le temps est venu aussi d’agir pour ne pas tout attendre de l’Etat et ne pas laisser le marché de la rénovation énergétique uniquement aux mains des pouvoirs publics.

En réponse à l’impulsion donnée par l’État, le marché de la rénovation doit trouver le moyen de s’organiser.

  •  Structurer une offre et une approche nouvelle.
  • Proposer aux clients des garanties de performance chaque fois que cela est possible.
  • Rassurer les ménages, les entreprises et les collectivités locales sur la faisabilité financière et la rentabilité des opérations

Le bureau d’études thermiques : un acteur clé de la rénovation énergétique

La rénovation énergétique des bâtiments est un gisement d’économie encore sous-exploité. Jusqu’à un quart du parc de logements français pourrait en l’espèce faire l’objet d’opérations d’économie d’énergie financièrement rentables.

Les particuliers ont du mal à estimer la rentabilité de la rénovation de leur logement. Ils ne savent pas vers quelle entreprise ou quel organisme de confiance se tourner pour l’envisager et craignent de s’endetter par méconnaissance des dispositifs d’aide et d’accompagnement financier.

Pour reprendre la proposition des experts de France Stratégie, comment un opérateur labélisé (sur quels critères ?) établirait-t-il un diagnostic de performance énergétique crédible et calculerait-t-il avec certitude la rentabilité anticipée d’une opération de rénovation ?

Un DPE ce n’est pas une étude thermique détaillée. Le DPE n’est pas un indicateur suffisamment fiable pour établir la véritable performance énergétique d’un logement et garantir les résultats attendus. 

Bien mieux qu’un DPE, une étude thermique, aussi appelée audit de rénovation énergétique permet de calculer et qualifier la performance énergétique d’un  logement. C’est un véritable outil d’aide à la décision pour estimer de façon objective un retour sur investissement après travaux.

Besoin d’en savoir plus ? Demandez conseil à ThermiConseil, bureau d’études thermiques indépendant spécialiste en performance énergétique.