Actualités

les logements classés G ne pourront plus être proposés à la location dès 2023

Est-ce la fin des « passoires énergétiques »?

Propriétaires et copropriétaires de logements donnés à la location, à partir du 1er janvier 2023, les logements de classe G ne seront plus considérés comme décents, et ne pourront, de fait, plus être mis en location.

Le Décret n° 2021-19 du 11 janvier 2021 relatif au critère de performance énergétique dans la définition du logement décent en France métropolitaine fixe en effet un niveau de décence énergétique des logements en location, soit la classe G actuelle.

Un logement est ainsi qualifié d’énergétiquement décent lorsque sa consommation exprimée en énergie finale par mètre carré et par an est inférieure à 450 kWh/m2.an.

90 000 logements dont 70 000 sont des logements privés sont concernés par cette échéance.

Avec 18 % des émissions en 2017 (28 % en ajoutant la production de la chaleur et de l’électricité), le bâtiment est un des quatre grands secteurs émetteurs de gaz à effet de serre, avec les transports, l’agriculture et l’industrie.

Dans un contexte d’annonces tous azimuts sur la question de la rénovation énergétique (nouvelles aides financières, réforme du DPE et audit énergétique obligatoire), cette nouvelle réglementation oblige les propriétaires bailleurs de « passoires thermiques » à réaliser les travaux permettant d’améliorer les performances énergétiques de leurs biens pour pouvoir les louer.

Quels travaux privilégier pour améliorer le classement énergétique de vos logements?

 

Pour améliorer les performances énergétiques d’un logement classe G rien de sert de se précipiter en priorité vers tel ou tel type de travaux.

Une bonne réflexion en amont et une bonne méthodologie vous aideront à réussir votre projet.

En premier lieu, il convient d’analyser dans le détail la consommation d’énergie du logement et d’identifier ses points faibles et les sources de déperditions d’énergie.

Pourquoi vouloir changer en priorité un système de chauffage si  les fenêtres du logement sont en simple vitrage ? Le choix des travaux ne s’improvise pas ! Il y a des règles techniques et thermiques à respecter.

Si vous souhaitez atteindre un haut niveau de performance énergétique pour votre maison il est essentiel d’évaluer l’état énergétique de tous les éléments du bâti et de choisir des travaux.

Vous voulez vous assurer d’améliorer l’étiquette énergie de votre logement locatif, maîtriser vos travaux et votre budget ?

Avec un audit de performance énergétique rénovation vous saurez comment atteindre vos objectifs de performance énergétique !

Réalisez un Audit Énergétique pour réussir votre projet de rénovation  

 

Propriétaires bailleurs, n’attendez-pas le dernier moment pour vous mettre en conformité avec la nouvelle réglementation relative aux locations.

L’audit énergétique rénovation ThermiConseil vous aide à faire les bons choix !

Pour être 100% conforme avec la réglementation.

Réalisé par notre bureau d’étude thermique qualifié et indépendant, l’audit énergétique est l’outil qui va permettre de mesurer pièce par pièce, la consommation énergétique et les déperditions énergétiques de votre logement.

Avec la méthode de calcul TH-C-E ex, le thermicien qui conduit l’étude thermique évalue avec précision la consommation énergétique de votre logement. Il intègre dans son audit les systèmes de production de chauffage et d’eau chaude ainsi que le type de ventilation existante.

En identifiant les points à traiter en priorité, l’audit énergétique permet de faire des choix et d’envisager plusieurs scénarios de rénovation thermique qui comporteront, chacun, un bouquet de travaux plus ou moins important, une estimation des consommations détaillées et des gains financiers attendus.

Vous voulez savoir quoi faire, quand et comment pour respecter la nouvelle réglementation des logements données à la location ?

Faites réaliser un audit de performance énergétique rénovation