Actualités

« Mon Comparateur énergétique » : un service en ligne pour évaluer la performance énergétique des communes

« Mon Comparateur Energétique » est un service en ligne développé pour les communes par la Banque des Territoires.

 

Ce nouveau service permet aux communes françaises de comparer leur consommation énergétique avec des communes du même type (taille et climat) à partir des données de l’Enquête Énergie et Patrimoine Communal menée par l’ADEME.

Vous souhaitez réduire les émissions de gaz à effet de serre et la facture énergétique de votre commune ?

En quelques clics, il est possible de comparer les consommations d’un seul bâtiment ou bien l’ensemble du patrimoine bâti d’une commune (écoles, équipements sportifs, bâtiments administratifs, …). Ainsi, une commune peut se situer et partager l’enjeu de l’efficacité énergétique d’un patrimoine avec ses parties prenantes (élus, directeurs techniques…).

Des données complémentaires de compréhension de l’empreinte énergétique de la commune sont également fournies (sources open data) ainsi que des conseils et informations pour réduire la consommation de la collectivité.

Une première version béta de ce service, actuellement en ligne, est testée pendant six mois sur la plateforme digitale de la Banque des Territoires.
L’enjeu de la rénovation énergétique des bâtiments publics

La rénovation énergétique des bâtiments publics est essentielle.
Parce que la majorité des bâtiments publics ont été construits avant 1975, ils sont aujourd’hui énergivores.
Ils représentent également un coût important, tant en termes financiers qu’en termes d’empreinte carbone sur le territoire.

 

La rénovation énergétique des bâtiments publics intégrée dans un projet global de rénovation permet de réduire les coûts liés à la consommation d’énergie (chauffage, éclairage), les émissions de gaz à effet de serre, et d’améliorer la qualité de l’air comme la qualité de vie des usagers.

 

 

Le patrimoine bâti des collectivités est décomposé en six types d’équipements :

  • les écoles (maternelles, primaires, groupes scolaires) ;
  • les piscines ;
  • les autres équipements sportifs ;
  • les bâtiments administratifs et les locaux techniques ;
  • les équipements socioculturels ;
  • les autres équipements (halles, cantines, restaurants municipaux, campings municipaux…).

Les collectivités ont donc une multitude de sites à chauffer l’hiver et rafraîchir l’été.
Cette facture énergie pèse lourd sur leurs finances. Les actions des communes pour mieux maîtriser leur énergie sont indispensables pour réduire les coûts énergétiques de l’exploitation de leurs bâtiments.

ThermiConseil au service de l’efficacité énergétique des collectivités

En termes d’usage, la rénovation thermique des bâtiments publics, apporte une réponse efficace au changement climatique et aux grandes températures estivales.

Avec la rénovation thermique des bâtiments publics,
une collectivité peut diviser par deux sa facture énergétique.

De tous les investissements, ceux concernant l’énergie sont les seuls qui font diminuer les coûts de fonctionnement. En effet, l’exploitation et la maintenance technique d’un bâtiment représentent 75 % du coût global du bâtiment

On peut réaliser jusqu’à 30 % d’économie en chauffant seulement quand c’est nécessaire.
Cela ne coûte presque rien en investissement, car bien souvent  tout est déjà en place, mais sans aucun suivi des consommations d’énergie.
Il faut bien connaître son parc pour prendre les bonnes décisions et accepter d’avoir des stratégies différenciées selon les bâtiments et les usages.

Le parc des bâtiments publics des collectivités, représente environ 280 millions de m² dont 150 millions de m² pour les bâtiments d’enseignement (écoles, collèges, lycées). 

Les établissements scolaires sont une cible d’action prioritaire. L’enjeu est de choisir des techniques adaptées afin que les rénovations ne créent pas de pathologie du bâtiment.

  • Attention, par exemple, à ne pas sur-isoler des murs qui ont besoin de respirer
    –> pour évacuer l’humidité accumulée à l’intérieur.
  • Pendant des décennies, le béton était largement utilisé du béton et les surfaces vitrées augmentées
    –> L’inconfort d’été est donc important.

Aujourd’hui, si la notion de performance énergétique s’impose  dans les normes  de rénovation , la notion de confort d’été est -en pratique – peu prise en compte, alors que les bâtiments construits aujourd’hui devront faire face à des étés plus chauds, renforcés en ville par l’effet d’îlot de chaleur urbain.

Avant d’entreprendre de grands travaux de rénovation énergétique, les communes doivent pourvoir  s’appuyer sur une vision objective de leur patrimoine bâti.
La mission de notre bureau d’études énergique ThermiConseil est de répondre à cette attente en leur apportant des  outils d’aide à la décision.

REALISER UN AUDIT ENERGETIQUE

Un audit énergétique vise à établir et à planifier un programme de travaux pour améliorer la performance énergétique d’un patrimoine bâti.

  • L’audit énergétique permet de récolter des données pour avoir une connaissance précise du patrimoine, de ses possibilités d’évolution, des coûts des investissements nécessaires et des économies d’énergie escomptées.
  • L’audit énergétique vous délivre un programme d’actions destiné à améliorer la performance énergétique du bâti, qu’il s’agisse de travaux de gros entretien ou de recours aux énergies renouvelables.

Avec un audit énergétique, les communes gagnent en confort avec des données objectives qui ont de la valeur pour un projet de rénovation.

Ces données concernent le thermique. Mais pas uniquement… Elles peuvent aussi concerner

  • le confort d’été,
  • l’humidité,
  • la qualité de l’air,
  • la structure du bâti,
  • les côtes,
  • les plans,
  • les photos,
  • les mesures.

Un véritable fichier de données qui constitue la carte d’identité d’un logement neuf ou ancien.

ThermiConseil propose aux collectivités locales des prestations complémentaires à l’audit thermique, analyse thermographique, mesures de débit de ventilation, audit humidité,..

ThermiConseil est un bureau d’études indépendant de tout fabricant, artisan ou opérateur énergétique. Cette indépendance permet une impartialité sans contraintes.