Actualités

Une maison fraiche en été ?

Le confort d’été sans climatisation, est-ce possible ?

Oui ! L’isolation thermique, le brassage de l’air, la ventilation nocturne, les arbres et végétaux, les protections solaires, le vitrage performant, les solutions ne manquent pas !

Le confort d’été désigne la capacité d’un bâtiment à maintenir une température fraîche à tempérée durant l’été.
En général, les constructions qui ont été réalisées conformes à la RT2005 et RT2012 sont relativement épargnées par la surchauffe estivale, hors période de canicule qui dure.

Par ailleurs, la RT 2012 a mis en place un indicateur fiable pour le confort d’été : la Tic – La Température intérieure conventionnelle. Elle est définie à la suite d’une étude thermique. Ainsi, la température la plus élevée atteinte dans un bâtiment non climatisé au cours d’une séquence de cinq jours très chauds devra être inférieure à la Tic de référence.

Sans surprises, les constructions mal isolées datant de l’après-guerre sont celles où la chaleur estivale est la plus difficile à supporter.

 

Préconisations Gains en degrés
Isolation des murs et du toit avec des matériaux à résistance thermique et inertie thermique élevées 2 à 4°C
Limiter les surfaces vitrées à 20-25% de la surface habitable 3 à 5°C
Eviter les fenêtres plein sud et protéger toutes les fenêtres exposées sud avec des brises soleils 2 à 4 °C
Ventilation nocturne pour évacuer la chaleur (privilégier les bâtiments à double orientation opposée) 2 à 5°C
Vous souhaitez rénover votre habitat pour améliorer votre confort tout en réalisant des économies d’énergie ? Un audit énergétique Thermiconseil vous guidera dans les travaux à prioriser.