Actualités

Avec la rénovation énergétique, vous augmentez la valeur verte de votre logement

Avec la rénovation énergétique, vous augmentez la valeur verte de votre logement

Réaliser des travaux de rénovation énergétique est le moyen d’augmenter la valeur de votre bien et d’assurer une plus-value en cas de transaction immobilière.
Plusieurs études récentes montrent que la notion de « valeur verte » et la performance énergétique et environnementale des biens sont  de plus en plus prises en considération par le marché immobilier.
L’augmentation du coût de l’énergie et l’évolution à venir des réglementations thermiques  jouent un rôle important dans  l’émergence de la « valeur verte ».

C’est quoi la valeur verte ?

La valeur verte est définie comme la valeur nette additionnelle d’un bien immobilier dégagée grâce à une meilleure performance environnementale.
Cette meilleure performance environnementale étant déterminée :
– par la performance énergétique,
– l’utilisation des énergies renouvelables,
– les matériaux de construction utilisés,
– l’attribution d’un label de performance environnementale,
– l’accès aux transports en commun.

Un logement possédant de meilleures caractéristiques environnementales qu’un autre logement équivalent est supposé avoir une plus grande valeur économique.
Un vendeur qui investit dans des travaux de rénovation énergétique pour faire une plus-value à la revente peut alors espérer valoriser son bien sur le marché immobilier.
Parallèlement, de plus en plus d’acheteurs sont prêts à mettre le prix pour trouver un bien qui consomme peu d’énergie.

Une performance énergétique qui valorise l’habitat

Des études sont menées pour mesurer la « valeur verte » dans le secteur résidentiel en France. Elles montrent un impact significatif de l’étiquette énergie sur le prix des logements.

Selon les études statistiques immobilières des Notaires de France, en 2017 :

  • les maisons anciennes d’étiquette énergie A-B se sont vendues en moyenne de 6 % à 14 % plus cher que les maisons d’étiquette D.
  • les appartements anciens d’étiquette énergie A-B se sont vendus en moyenne de 6 % à 22 % plus cher que les appartements d’étiquette D.
  • La valeur verte du logement pourrait devenir significative par rapport au prix des biens immobiliers et plus encore en comparaison avec les montants des travaux de rénovation énergétique à réaliser lors d’une acquisition.

Choisir d’acheter un logement ancien, avec des performances plus élevées que la réglementation thermique en vigueur, permettrait donc de le vendre ou le louer plus facilement en proposant des factures énergétiques moindres.