Le guide de la rénovation énergétique

Rénovation thermique dans l’existant

Rénovation thermique dans l’existant : vous aider à améliorer les performances énergétiques de votre habitation, sans en changer !
  • L’objectif de la Réglementation Thermique est d’assurer une amélioration significative de la performance énergétique d’un bâtiment existant lorsqu’un maître d’ouvrage entreprend des travaux de rénovation.
  • La consommation d’énergie dans le Bâtiment est réglementée en France depuis l’instauration d’une première règlementation thermique qui date de 1974. Cette première règlementation ne s’appliquait pas aux bâtiments existants. Il aura fallu attendre 2007 pour prendre en compte les bâtiments existants qui ont pourtant une grande part de responsabilité dans les rejets de gaz à effet de serre.

La Rénovation Thermique de l’Existant est soumise depuis 2007 à une réglementation imposant un certain niveau de performance énergétique

Elle s’applique :

  • depuis le 1er novembre 2007 pour tous les autres cas de rénovation, la réglementation thermique définit un objectif de performance élément par élément pour le bâtiment rénové.
  • depuis le 1er avril 2008 pour les rénovations de bâtiments résidentiels et tertiaires de plus de 1000 m² construits après 1948. La réglementation thermique définit dans ce cas un objectif de performance globale pour le bâtiment rénové.
Le niveau de performance est fonction de la zone climatique dans laquelle vous habitez.

Si vous souhaitez effectuer des travaux d’isolation de vos combles perdus par exemple, la Réglementation Thermique dans l’existant exige une résistance thermique minimale R de 4,5 W/m², soit 15 à 20 cm d’isolant thermique selon le type de matériau.

Si vous souhaitez effectuer des travaux d’isolation de vos murs par exemple, vous pouvez choisir de respecter le niveau minimal règlementaire défini par la RT dans l’existant  (exprimé par la résistance thermique R du matériau utilisé).

Vous n’êtes pas obligés de réaliser tous les travaux visés par la réglementation thermique

La réglementation thermique fixe des performances qui vous aident à diminuer vos besoins en énergie. Si vous décidez de remplacer ou d’installer un élément d’isolation, un équipement de chauffage, de production d’eau chaude, de refroidissement, de ventilation, un équipement d’éclairage ou un équipement utilisant les énergies renouvelables, votre équipement doit présenter une performance supérieure aux caractéristiques minimales mentionnées dans l’arrêté du 22 mars 2017relatif « aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants ».

Besoin d'en savoir plus ?

Pour vos travaux d’amélioration de votre habitation un bon départ consiste à vous faire conseiller et réaliser une étude thermique pour identifier les points faibles de votre bâtiment et déterminer quels types de travaux il faudra faire en priorité.

Renseignez-vous