Le guide de la rénovation énergétique

Les systèmes de ventilation RT2012

La ventilation, comme les solutions de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, fait partie des points importants de la RT 2012.

Pourquoi ventiler une maison ?
  • Pour garantir un air sain par un renouvellement de l’air indispensable ;
  • Pour évacuer l’humidité, éviter les dégradations du bâti et protéger contre les maladies ;
  • Pour éliminer les polluants

La pollution de l’air intérieur est une problématique qui devient un enjeu majeur pour l’habitat.
L’air intérieur est généralement plus pollué que l’air extérieur (polluants piégés à l’intérieur tels que les COV (Composé Organique Volatile ou  formaldéhyde: benzène, toluène, xylène, tabagisme, combustion de la cheminée, aérosols…).

La ventilation : Une exigence réglementaire de la RT2012
  • Dans le cadre de la RT 2012, le traitement de la perméabilité à l’air des bâtiments à usage d’habitation est obligatoire. Il est possible de justifier de ce traitement par une mesure de qualité de l’étanchéité à l’air du bâtiment.
  • Le seuil réglementaire est de 0,6 m3/(h.m²) pour les maisons individuelles.
    Ce qui signifie que le débit de fuite d’air vers l’extérieur doit être inférieur à 0,6 m3 par m² de paroi et par heure sous une pression de 4 Pa.

Si le résultat du test d’étanchéité à l’air est supérieur au maximum autorisé dans le calcul thermique, cela signifie que votre construction ne respecte pas l’exigence de la RT2012.
Il vous faudra identifier les fuites d’air parasites et réaliser les travaux nécessaires avant de passer le test une seconde fois.

Une attestation de fin de travaux atteste de la prise en compte de la RT 2012 dont fait partie le résultat du test de perméabilité à l’air.

Quand faire le test d’étanchéité à l’air RT 2012 
  • Avant la réception des travaux. La réalisation et la validation du test d’étanchéité à l’air est une des conditions indispensables à la validation de votre attestation RT2012 de fin travaux.
  • Les principales sources d’infiltration d’air étant les menuiseries et les passages réservés aux équipements électriques et hydrauliques, il est conseillé de faire réaliser au moment de la pose des menuiseries et d’une partie des isolants un « pré-test » d’étanchéité à l’air ou « test intermédiaire ».

Les ventilations mécaniques contrôlées VMC RT 2012

  • Obligatoire pour une construction neuve, l’installation d’une ventilation mécanique est beaucoup plus performante que la ventilation naturelle.
  • Il existe également des systèmes de ventilation centralisés qui permettent de renouveler l’air d’une maison de façon automatique.

Cela peut paraître paradoxal mais plus une maison est étanche et mieux elle est ventilée.Les maisons RT 2012 sont de plus en plus étanches à l’air.
Parallèlement, l’absence de fuite d’air limite le renouvellement de l’air. Le rôle de la ventilation mécanique va consister à extraire l’air vicié et apporter de l’air neuf dans la maison.

VMC SIMPLE FLUX

 

  • La VMC simple flux fonctionne avec des entrées d’air sont placées dans les pièces principales (séjour, chambre) et des bouches d’extractions placées dans les pièces de service (cuisine, salle de bains, WC, buanderie).
  • Les bouches d’extraction placées au plafond ou au mur sont raccordées à des conduits, des gaines  qui évacuent l’air vicié à l’extérieur de l’habitation.
  • Tous les conduits rejoignent un ventilateur qui est situé généralement dans les combles.

VMC simple flux hygroréglable : la circulation de l’air varie en fonction de l’humidité de l’habitation.
Des capteurs d’humidité sont placés sur les bouches d’extraction d’air pour ajuster le débit d’air entrant et sortant suffisant. Ce système permet de limiter les gaspillages.
Avec une VMC Hygro A, seules les bouches d’extraction sont hygroréglables
Avec une VMC Hygro B, les entrées d’air sort également hygroréglables.

VMC DOUBLE FLUX
  • Le principe de la VMC double flux est de récupérer la chaleur de l’air vicié de l’habitation et de s’en servir pour réchauffer l’air frais de l’extérieur
  • Au lieu de perdre des calories, la VMC double flux permet de profiter de la chaleur dégagée par les appareils de cuisson ou en provenance de la salle de bain. Elle capte l’air neuf à l’extérieur, l’épure via des filtres et l’insuffle dans les pièces de l’habitation par des diffuseurs.
  • Ce système permet une économie de chauffage par rapport à une VMC simple flux classique mais il coûte plus cher.

Besoin d'en savoir plus ?

L’essentiel a retenir sur la VMC double Flux 

En construction RT2012, si on met en avant le système de ventilation double flux, il est cependant  tout à fait possible d’être en conformité avec la RT2012 avec l’installation d’une ventilation simple flux hygroréglable.

La VMC double Flux permet de limiter les consommations en chauffage en préchauffant l’air neuf, mais elle entraîne une augmentation de la consommation électrique par rapport à une VMC simple flux hygroréglable.
Pour son installation et son entretien, l’investissement dans une VMC double flux est coûteux.

L’installation d’une VMC double Flux exige une mise en œuvre de qualité : qualité de la ventilation comme qualité de l’étanchéité à l’air pour atteindre les performances attendues par la norme RT 2012.

Le choix de la VMC double flux se justifie pour les constructeurs qui ont des attentes non seulement en matière de confort thermique mais aussi en matière de qualité de l’air intérieur. (impact des polluants, suppression des mauvaises odeurs, garantir la bonne santé des occupants)

Le rôle du bureau d’étude thermique  ThermiConseil est de vous conseiller sur le  choix du système de ventilation performant qui sera adapté à votre projet de construction RT 2012