PPT copropriété : MaPrimeRénov' pour financer les travaux

A) MaPrimeRénov’ non accompagné

Dans quels cas peut-on obtenir l’aide Ma Prime Rénov sans accompagnement ?

Si le parcours accompagné est désormais privilégié, il reste possible d’effectuer des mono-gestes de travaux et de bénéficier d’une aide Ma Prime Rénov’ sans être accompagné. La subvention MaPrimeRénov’ porte sur deux aspects : la réalisation d’un audit énergétique et le financement des travaux de rénovation.

Le maintien de cette aide pour les gestes d’isolation « isolés » vise à soutenir la décarbonation des systèmes de chauffage. Son versement est donc conditionné à l’installation d’un système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire décarbonés, qui sont plus économes et fonctionnent avec une énergie moins polluante.

Il est possible d’effectuer d’autres travaux d’isolation mais ceux-ci doivent s’inscrire en complément du système de chauffage ou d’eau chaude décarboné.

 

Quelles sont les conditions pour obtenir l’aide MaPrimeRénov ?

Pour pouvoir financer ses travaux avec la subvention MaPrimeRénov’, il faut obligatoirement fournir un diagnostic de performance énergétique (DPE) ou un audit énergétique.

En effet, le financement par poste de travaux va progressivement exclure les passoires énergétiques.

  • Depuis le 1er janvier 2024, il concerne tous les propriétaires aux revenus intermédiaires, modestes ou très modestes (peu importe la classe énergétique du logement)
  • A partir du 1er juillet 2024, il sera réservé aux logements étiquetés de A à E au DPE (les logements F et G seront obligatoirement orientés vers un parcours accompagné)

 

 

La liste des travaux éligibles

Voici la liste des postes de travaux éligibles à l’aide Ma Prime Rénov sans accompagnement en France métropolitaine.

 

Chauffage et eau chaude sanitaire

  • Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Pompe à chaleur air/eau (dont PAC hybrides)
  • Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique (dont PAC hybrides)
  • Chauffe-eau solaire individuel (et dispositifs solaires pour le chauffage de l’eau
  • Système solaire combiné (et dispositifs solaires pour le chauffage des locaux)
  • Partie thermique d’un équipement PVT eau (système hybride photovoltaïque et thermique)
  • Poêle à bûches et cuisinière à bûches
  • Poêle à granulés et cuisinière à granulés
  • Chaudière bois à alimentation manuelle
  • Chaudière bois à alimentation automatique
  • Foyer fermé et insert à bûches ou à granulés

 

Isolation thermique

  • Isolation thermique des murs par l’extérieur (surface de murs limitée à 100 m2)
  • Isolation thermique des murs par l’intérieur
  • Isolation thermique des rampants de toiture ou des plafonds de combles
  • Isolation thermique des toitures terrasses
  • Isolation thermique des parois vitrées (fenêtres et portes-fenêtres) en remplacement de simple vitrage

 

Autres travaux

  • Audit énergétique hors obligation réglementaire (l’aide ne peut être demandée qu’une seule fois
    par logement, et est conditionnée à la réalisation d’au moins un geste de travaux)
  • Dépose de cuve à fioul
  • Ventilation double flux

 

Montant et plafond des primes

Pour le parcours mono-geste, l’Anah et France Rénov accordent une aide forfaitaire par poste de travaux réalisés. Quelques nouveautés ont été introduites en 2024 par rapport à 2023 :

  • Il est obligatoire de fournir un DPE (les étiquettes F et G n’étant pas éligibles au parcours sans accompagnement)
  • Les forfaits pour l’installation d’une pompe à chaleur air/eau ou géothermique sont améliorés
  • Les bonifications auparavant en place sont supprimées

Ainsi pour chaque poste de travaux sont définis :

  • Le montant de la Prime Rénov (il varie en fonction des ressources du ménage)
  • Un plafond de dépense éligible

 

Connaître le montant de MaPrimeRénov : exemple

Prenons l’exemple d’un particulier souhaitant installer un chauffe-eau thermodynamique. La prime s’élève à :

  • 1200 € pour un ménage aux ressources très modestes
  • 800 € pour un ménage aux ressources modestes
  • 400 € pour un ménage aux ressources intermédiaires

La dépense éligible (comprenant le coût du matériel et la pose) est dans ce cas plafonnée à 3500 €.

Pour connaître les primes et plafonds pour chaque poste de travaux, consultez le guide des aides 2024.