Le guide de la rénovation énergétique

Chaudière à condensation

Rénover son installation de chauffage : la chaudière à condensation remporte les suffrages !
  • Votre installation de chauffage est à rénover ?
  • Comment et par quel équipement pouvez-vous la remplacer ?
  • Quelle énergie choisir ?

Cela dépend du système de chauffage dont vous êtes déjà équipé, du type de travaux que vous pouvez envisager, des énergies disponibles et du budget que vous pouvez y consacrer.

Les systèmes de chauffage se distinguent selon l’énergie primaire utilisée : le gaz, l’électricité, le bois, à laquelle est attribué un coefficient qui rentre dans le calcul de la performance énergétique du bâtiment. Mais également selon la manière dont l’énergie primaire est transformée en chauffage.

Dans une maison bien isolée, les besoins en chauffage peuvent être très limités.
—> C’est pourquoi, il est important de commencer par estimer les besoins énergétiques de votre maison afin de choisir le système de production de chauffage adapté à votre projet et faire des économies sur le long terme

La chaudière à condensation, championne du rendement thermique

La chaudière à condensation, comment ça marche ?

 

La chaudière produit de la chaleur en brûlant du gaz naturel.

Dans une chaudière standard ou basse température, les fumées et la vapeur d’eau issues de la combustion du gaz naturel sont rejetées dans l’atmosphère au lieu d’être totalement exploitées.

Au lieu de les rejeter dans l’atmosphère, la chaudière à condensation récupère ces fumées, les refroidit pour créer de la vapeur d’eau, et condense cette vapeur pour tirer profit de leur énergie thermique.  

Jusqu’à 30 %d’économies d’énergie sur votre facture de chauffage, contre 20 % pour une chaudière classique.

La chaudière à condensation peut assurer à la fois le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire de votre maison. Elle présente un rendement thermique très élevé.

La chaudière gaz à condensation est dite « simple service » quand elle est dédiée au chauffage central uniquement ou « double service » si elle produit en plus l’eau chaude sanitaire ECS.

La performance d’une chaudière gaz à condensation est maximale lorsqu’elle est reliée à des radiateurs à chaleur douce ou un plancher chauffant basse température.

Plusieurs combinaisons sont envisageables : associer une chaudière gaz à condensation à un chauffe-eau thermodynamique, un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur.

Besoin d'en savoir plus ?

En moyenne, nous perdons 25 à 30% de chaleur par le toit,
20 à 25% par les systèmes de renouvellement de l’air ou des fuites comme les cheminées,
20 à 25% par les murs, 10 à 15% par les fenêtres, 7 à 10% par les planchers bas
et 5 à 10% par les ponts thermiques.

Et pour votre logement… Qu’en est-il ?

Avant de penser à isoler votre toiture, changer vos fenêtres,
ou remplacer votre chaudière,
demandez à notre bureau d’études thermiques de vous présenter
tous les avantages d’un audit énergétique